Aller au contenu principal

LE BREAKING, OBJET DE CREATION ARTISTIQUE : Compagnie Uzumaki et Compagnie Allongé

Danse
Vendredi 25 novembre à 20h30

BE.GIRL de la Cie Uzumaki - Valentine Nagata-Ramos

SOUS-SOL de la Cie Allongé - Arnaud Deprez

  • Cie UZUMAKI - BE.GIRL

Avec cette version pour quatre interprètes la chorégraphe Valentine Nagata-Ramos met en scène la virtuosité du B.girling (breakdance pratiqué par les femmes, ou « breaking » dans son appellation sportive de nouvelle discipline olympique).

Be.Girl est un hommage à ces puissantes et subtiles danseuses lumineuses qui telles des étoiles flottantes dans le cosmos évoluent en cercle, seules ou en groupe, alternant souplesse, détermination, énergie et précision.

S’amuser de jeux de jambes et d’appuis rapides fluides ou saccadés proches du sol (footwork), se mettre en appui figé à la force des bras (freeze), tourner sur la tête ou en « air flare » (powermove) sont des mouvements artistique et athlétiques qui demandent un corps aguerri et une technique que l’on acquière à force de persévérance et d’entrainement…

Quel est le cheminement parcouru par ces danseuses qui s’expriment/s’affirment grâce à cette discipline puissante ? Ces B.girls nous confirment avec sensibilité́ que la pesanteur peut se maitriser avec subtilité́.

« Jeux de jambes, mouvements fluides, saccadés, au sol, en apesanteur : Ce quintet féminin incarne le top du Bgirlisme français. » Télérama 

DISTRIBUTION
Interprètes : Nina Appel, Bénédicte Chiazzo, Adriana Martinez Aranguren, Anabella Pirosanto
Chorégraphie et direction artistique : Valentine Nagata-Ramos 
Création Lumière : Ydir Acef
Composition et Arrangement musical : Alexandre Dai Castaing 
Regard Extérieur : François Lamargot 

PARTENAIRES
Production : Cie Uzumaki / Les Ailes de l’air.
Coproductions : Flow - centre Eurorégional des cultures urbaines - Lille, CDLD - P. Doussaint GPS&O - Les Mureaux, Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l’accueil studio / Ministère de la culture et de la communication, Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Cie Accrorap - direction Kader Attou dans le cadre de l’Accueil studio / Ministère de la Culture.
Soutiens : Théâtre de Choisy-le-Roi - Scène conventionnée d’Intérêt National - Art et Création pour la diversité linguistique , résident du laboratoire cultures urbaines et espace public du CENTQUATRE - Paris, Micadanses - Paris, Compagnie Dyptik - St Etienne, Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines - Fondation de France - La Villette 2021.

La compagnie Uzumaki a le soutien de la DRAC Ile-de-France - ministère de la culture et de la communication - dans le cadre de l’aide au projet ainsi que le soutien du groupe Caisse des Dépôts et de l’ADAMI.

 

  • Cie ALLONGÉ - SOUS-SOL

Ballet de breaking pour 6 interprètes - tout public | Sous-sol raconte l'exploration de six chercheurs de matières précieuses au plus profond d'une exoplanète. Mais surtout, c'est l'exploration d'un langage nouveau à partir de l'héritage du breaking.

Dans Sous-sol, première création de la Compagnie Allongé, imaginée et chorégraphiée par Arnaud Deprez, les interprètes évoluent dans un monde de matières minérales.
Tels des spéléologues en mission de forage sur une exoplanète, ils se déplacent, glissent, traversent en permanence la scène, l’espace et le sol.
Au long de leur périple, ils explorent plusieurs terrains, descendent vers le sous-sol et ratissent les couches de croûtes planétaires. Petit à petit, à force de sonder obsessionnellement les profondeurs, accroupis, sur les épaules ou sur le ventre, les géologues se fondent en la matière qu’ils creusent.

Sous-sol est un ballet de danse au sol, un ballet de breaking pour six Bboys ouverts à la scène et au floorwork. Les danseurs cherchent avec fluidité à renverser l’espace, à passer en dessous du sous-sol. Les tableaux emmènent le spectateur à la découverte des fondamentaux d’un style, revisités chacun leur tour sur plusieurs étages d'univers. La gestuelle physique du breaking prend ici un autre sens, l’accent est porté sur les mouvements qui labourent, percent, forent, poncent. Les corps mouvants, organiques, se transforment entre ralentis et fulgurances, éclatements et éboulements. Tels des cristaux en création, en déplacement, en fusion, les danseurs deviennent matières.

Jusqu’au sous-sol.

DISTRIBUTION
Chorégraphie : Arnaud Deprez
Création musicale : Mathieu Bonnafous
Création lumière : Virgile Amour
Interprètes : Nassim Baddag, Sofiane El Boukhari, Lilian Damango, Guillaume Joly, Goran Macauley, Jérémie Parent

Coproductions : CDLD P.Doussaint GPS&O dans le cadre du dispositif de soutien à la création chorégraphique de la DRAC IDF, La Villette - Initiatives d'Artistes, Les Studios Dyptik – Saint-Etienne
Avec le soutien de : mécénat de la Caisse des Dépôts, SPEDIDAM, Département de l'Aveyron (Pôle des Solidarités des Territoires, Direction de la Culture, des Arts et Des Musées), Centre culture Marie-France Meunier, Théâtre de la Nacelle, La Fabrique de la Danse, l'Essieu du Batut, Overhandz Club, Résident du Laboratoire cultures urbaines et espace public du CENTQUATRE-PARIS

Adresse

Théâtre de la Nacelle

Rue de Montgardé
78410
Aubergenville
accueil.lanacelle@gpseo.fr
Tarifs
Payant
Partenaires
Infos pratiques

- Tarif spectacle : 10 €

- Tarif scolaire Spectacle : 3 € (contacter Hélène Minguet)

Comment venir ?

Théâtre de la Nacelle

Rue de Montgardé, 78410 Aubergenville

Contact

Hélène MINGUET 

helene.minguet@gpseo.fr