Aller au contenu principal

L’art fait le mur au stade nautique

Le collectif de graffeurs professionnels Art'Osons vient de réaliser une fresque géante sur les murs du stade nautique international Didier Simond à Mantes-la-Jolie durant la 2e quinzaine du mois d’août. Cette performance est le point de départ de « Graff ton équipement », un nouveau programme lancé par la communauté urbaine.

Graffe ton équipement

Grand Paris Seine & Oise mène une politique culturelle très diversifiée avec un même objectif : rendre la culture sous ses différentes formes accessible à tous. Graff ton équipement, une toute nouvelle opération, illustre cette volonté de mixité en valorisant les arts graphiques urbains.

Une œuvre de 75 m à ciel ouvert !

Du 17 au 21 août 2020, le stade nautique international Didier Simon, équipement communautaire emblématique du territoire, s'est métamorphosé. Une fresque de 75 m sur 2 murs vient d'être réalisée par le collectif Art'Osons.  Cette équipe composée d’une dizaine d’artistes professionnels a déjà montré l’étendue de son talent à plusieurs reprises sur le territoire. Cette œuvre à ciel ouvert est visible par tous, les sportifs qui utilisent le bassin comme les habitants et les automobilistes…

Issue d’un travail des artistes Nexer et Beerens, la fresque très colorée représente un homme à vélo qui invite le spectateur à pénétrer dans un univers mêlant monde aquatique et terrestre. On y croise baleines et carangues royales, poissons profitant du mouvement du cétacé pour se déplacer à moindre effort, image d’harmonie et d’entraide entre espèces.

Esquisse Fresque

 

Des graffeurs renommés mobilisésNexer, Résidence Art Osons à Thiès, Sénégal

Les artistes 2Flui, Lorenita, BIate, Ma2p, Ju, Nori, Nexer, Horor, Ndek se mobilisent pour ce travail titanesque de street-art. Beerens, reconnu pour ses œuvres en trompe l’œil réalisées avec des poissons, s’associe également au réseau.

 

Beerens, Les poissons réfugiés climatiques

 

 

 

 

 

 

Un itinéraire de balade artistique urbaine

En fin d’année 2020, une nouvelle performance artistique verra le jour sur les murs du Conservatoire à Rayonnement Départemental, situé à Mantes-la-Jolie. Elle s’inscrira dans un parcours d’arts visuels et traduira la volonté de Grand Paris Seine & Oise de créer un lien entre aménagement urbain, culture et usage de la ville.

Aujourd’hui, de plus en plus d’œuvres originales s’intègrent aux murs des villes et de nombreux artistes proposent ainsi des instants de performances graphiques créant l’inattendu au détour d’une rue.

Art’Osons irrigue la culture urbaine

Des nombreuses réalisations sont déjà à mettre à l’actif de l’association francilienne Art Osons, créée en 2008 :

  • Une douzaine de décorations et œuvres murales grands formats (Sérénité à la gare RER de Cergy, Fablab LabBoîte, Université de Cergy-Pontoise, transformateurs électriques Enedis, Le Forum de Vauréal, exposition Sorties de Cours…)
  • Une dizaine de performances live lors d’événements
  • La participation visible sur de nombreuses manifestations culturelles locales (Les Folles Journées de Cergy-Pontoise, Cergy Soit !, Cergy Street Festival, Skill’M’Sound Herblay…)
  • 25 ateliers pédagogiques de pratiques artistiques visuelles

Festival Cap's Attack

 

La signature de GPS&O sur le territoire !

Les liens entre GPS&O et l’art du graff sont noués depuis 2019. À travers le programme « Un mur, une œuvre », trois fresques ont été réalisées dans des communes volontaires.

À Gargenville, sur le mur de l'immeuble situé à côté du gymnase Pré l'Abbé, une œuvre de NoriOne représente le portrait d’une danseuse où transparait la rigueur et la grâce propre à cette discipline.

 

NoriOne

 

À Breuil-Bois-Robert, Stom 500 a tagué un hibou, symbole du savoir et de la connaissance dans de nombreuses cultures, sur les murs de la nouvelle école. L’animal porte sur son dos de petites hirondelles qui représentent les élèves.

Stom 500

 

Meulan-en-Yvelines, sur le mur de l'école maternelle Paul Valéry, l’artiste Rodes dénonce les stéréotypes qui s'actionnent dès l'enfance, notamment à travers la différenciation entre filles et garçons par la symbolique du bleu et du rose.

Rodes

En octobre 2020, un nouvel appel à candidature sera lancé pour les communes souhaitant la réalisation d’une fresque. L’opération sera lancée en juin 2021.