Aller au contenu principal

Renouvellement urbain : bientôt un nouveau visage pour le quartier du Parc à Vernouillet

À l’horizon 2030, le quartier du Parc, à Vernouillet, aura achevé sa mue. Le coup d’envoi opérationnel de cet ambitieux programme de transformation est lancé avec l’approbation, par le Conseil communautaire ce jeudi 22 septembre, des trois délibérations indispensables pour mettre le projet sur les rails : la convention financière avec le Département des Yvelines, le protocole de gouvernance et le programme des d’aménagements. La mise en œuvre de ce projet s’appuie sur plusieurs partenaires le Département des Yvelines, la Ville de Vernouillet, la Communauté urbaine GPS&O et les bailleurs sociaux (CDC Habitat Social et Logirep).

Plan le Parc - Vernouillet

Le Parc a besoin de « respirer »

Construit à la fin des années 1950, le quartier du parc compte près de 2 500 habitants et s'étend sur une surface de 17 hectares. Il bénéficie d’une situation stratégique, à proximité du pont de Triel et de la gare Vernouillet-Verneuil - future gare Eole - et du centre-ville de Vernouillet, distants d’une dizaine de minutes à pied.

« Nous sommes fiers d’accompagner cet ambitieux projet vernolitain, nouvel exemple de notre solidarité territoriale, qui compte parmi les 7 programmes de renouvellement urbain de GPSEO. Partout sur le territoire, la Communauté urbaine agit concrètement pour améliorer la qualité de vie de ses habitants.» selon Catherine Arenou, conseillère déléguée à la Politique de la Ville. 

« Je suis particulièrement fier de voir ce premier jalon posé ce soir au Conseil communautaire après sa validation en Conseil Municipal hier. L’obtention des financements du PRIOR, c’est l’assurance de voir un projet de rénovation urbaine ambitieux pour le quartier et la Ville de Vernouillet aboutir grâce à la mobilisation de tous les acteurs : le Département des Yvelines, la Communauté Urbaine, la Ville, les bailleurs sociaux ainsi que tous les habitants et usagers de ce quartier. », insiste Pascal Collado, Maire de Vernouillet.

Cependant, il est très enclavé avec des liaisons peu lisibles vers la gare et le centre-ville, et souffre également d’une absence de hiérarchisation liée aux usages des espaces publics et de la voirie (véhicules/piétons/circulations douces).

Objectifs du projet urbain

Les grands axes du projet prévoient de :

  • Désenclaver le quartier pour le rendre accessible à tous ;
  • Renforcer l’attractivité économique dont la rénovation du pôle commercial ;
  • Rénover le confort dans les logements ;
  • Diversifier l’offre de logements ;
  • Réaménager des espaces récréatifs ;
  • Clarifier l’offre de stationnement ;
  • Assurer l’entretien des espaces plus efficace.

Un investissement de 37,1 M€

Le coût total des opérations retenues au titre de cette convention particulière s’élève à 37 137 627 €, financés à hauteur de 15 893 748 € par le dispositif PRIOR-RU du Département des Yvelines sous forme de subventions versées aux partenaires qui investissent les montants suivants :

  • GPS&O : 6,3 M€ soit 17%
  • Ville de Vernouillet : 5,3 M€ soit 14%
  • CDC Habitat : 22,7 M€ soit 61%
  • Logirep : 2,8 M€ soit 8%

Chiffres-clés

  • 37 M€ de budget global
  • 2 482 habitants au sein du Parc
  • 880 logements concernés
  • 100 % des habitations réhabilitées et résidentialisées pour consommer moins d’énergie (baisse d’environ 32 %)
  • 200 nouveaux logements pour privilégier la mixité sociale
  • 21 260 m² d’espace public et de voirie réaménagés

Une concertation exemplaire…pour un projet partagé

Cette décision intervient au moment même où s’achève la phase de concertation publique. Le 20 septembre, Pascal Collado a invité les habitants à une réunion bilan des échanges de ces derniers mois, en présence de Catherine Arenou.

Cette démarche participative a mobilisé 600 personnes qui se sont exprimées lors d’une douzaine d’ateliers de concertation : co-construction d’une maquette 3D, recueil des attentes des enfants, collégiens, lycéens, adultes, commerçants, associations…

Ces échanges ont permis d’enrichir certaines propositions relatives à l’habitat (îlots de fraîcheur, espaces végétalisés…), au pôle commercial (modalités de livraisons et gestion des stationnements – voitures, vélos -, maintien d’une place publique pour le marché et les animations festives), au centre social (déplacement côté boulevard de l’Europe), au mobilier urbain et à l’éclairage et aux équipements publics (aires de jeux, city stade, etc).

 

*PRIOR’Yvelines : programme de relance et d’intervention pour l’offre résidentielle – renouvellement urbain.

The website encountered an unexpected error. Please try again later.